• Rédacteur IDES

Séduction et recherche d'emploi, même combat ?



Doit-on parler de séduction pour réussir sa recherche d’emploi ? Nous vous proposons aujourd’hui d’oser un parallèle entre l’art de séduire sur un site de rencontre et celui de séduire à travers une candidature. De l’envoi du CV et de la lettre de motivation à l’entretien d’embauche. Et si les deux approches étaient semblables ? Un article, avec un zeste d'humour, réservé, cette fois-ci, aux garçons !


Première étape : susciter l’attention pour être sélectionné


Nous y voilà messieurs. Imaginons un instant : vous êtes inscrits sur un site de rencontre et croisez un profil qui vous plait particulièrement. Quel doit être alors votre premier réflexe ? Et bien il s’agit de vous dire que si cette personne vous attire, vous n’êtes certainement pas le seul à vouloir faire sa connaissance et que d’autres célibataires ont également envie d’entrer en lice parmi ses innombrables prétendants. Vous allez donc devoir vous démarquer, lui donner envie de vous accorder son attention. Comment faire ? En adoptant votre message à son profil. En effet cette personne a dû indiquer sur sa page de présentation ce qu’elle recherche, ce pourquoi elle est inscrite sur cet espace de séduction en ligne. Votre objectif sera alors de lui montrer que vous êtes justement la perle rare qu’elle recherche.


Pour un CV et une lettre de motivation, c’est exactement la même chose ! Quand vous répondez à une offre d’emploi, votre curriculum vitae et la lettre qui l’accompagnent vont rejoindre des dizaines d’autres candidatures. Il est donc impératif que vous puissiez taper dans l’œil du recruteur ! Pour cela vous devez lire attentivement l’offre, rechercher, si c’est possible, des informations sur l’entreprise. Vous allez ainsi pouvoir adapter votre CV et votre courrier afin que le recruteur se dise : voilà mon mouton à 5 pattes !


Conclusion et première règle :


On n’utilise jamais un même CV pour répondre à plusieurs offres ! Il faut adapter l’agencement du document à l’annonce. Evidemment c’est encore plus vrai pour la lettre de motivation. Bien sûr, il est hors de question de mentir, de s’inventer un diplôme ou des compétences que vous n’auriez pas ! Adapter son CV et sa lettre de motivation c’est mettre en avant, c’est valoriser les atouts que vous avez et qui sont attendus par le recruteur.


2ème étape : séduire en face à face


Veinard, vous avez réussi à attirer l’attention de la personne qui vous a plu. Vous discutez et avez convenu d’un rendez-vous en tête-à-tête. Le jour J arrive. La tension monte. Allez-vous vous préparer ? Allez-vous vous apprêter ? Allez-vous, pour résumer, vous « faire beau » ? Evidemment, car vous avez envie de mettre toutes les chances de votre côté !


Pour un entretien d’embauche c’est, là aussi, exactement la même chose ! En effet, il est impératif de vous mettre sur votre 31 pour rencontrer un recruteur. Il ne s’agit évidemment pas de mettre un costume et un nœud papillon mais de paraître présentable, de n’avoir aucun problème d’hygiène. C’est un message visuel (et olfactif) rassurant pour celle ou celui qui sera, peut-être, votre futur employeur.


Conclusion et deuxième règle :


On donne bonne impression lors de la première rencontre avec un recruteur. Cela dénote une motivation, une forme d’équilibre, du sérieux, une envie d’avoir le poste. Ne négligez jamais l’aspect visuel quand vous allez à un entretien d’embauche.


3ème étape : prendre en main le déroulé de l’entretien d’embauche


Revenons à la rencontre, au face à face entre vous et celle qui vous a plu ultérieurement sur le site de rencontre. Pendant ce moment toujours un peu stressant, vous allez parler de vous, certes, mais également poser des questions à l’autre, s’intéresser à elle, lui montrer qu’elle suscite chez vous beaucoup d’intérêt, n’est-ce pas ?


Lors d’un entretien d’embauche, c’est encore la même chose ! Poser des questions sur l’entreprise, montrer qu’elle vous intéresse, que vous n’êtes pas là par défaut, que son domaine d’activité vous semble attractif !


Conclusion et troisième règle


Vous devez faire comprendre à votre recruteur que si vous êtes face à lui aujourd’hui ce n’est pas un hasard. Vous devez démontrer que l’entreprise susceptible de vous embaucher est l’entreprise qu’il vous faut ! Pour cela, montrez-vous curieux, n’ayez pas peur de prendre en main l’entretien d’embauche, de poser des questions ciblées. Un processus de recrutement impose au recruteur de questionner le candidat c’est évident, mais si vous parvenez à répondre et, parallèlement, à poser des questions, vous animez le dialogue, vous démontrez votre sens de l’initiative, votre intérêt. Et ça, le recruteur, il adore !


La séduction à tous les étages


La séduction est partout. Dans notre vie personnelle comme notre vie professionnelle. Nous séduisons pour attirer l’attention, pour obtenir ce que nous souhaitons. Plaire à une femme ou à un homme. Cette séduction on la retrouve également lors d’un processus de recrutement. Elle façonne nos relations. Et définit notre réussite.


Nous reviendrons ultérieurement sur d’autres conseils relatifs aux techniques de recherche d’emploi. Nous espérons que cet article vous a été utile et vous a fait sourire. Ce qui est dit ici est vrai, mais nous avons souhaité le traiter avec un peu d’humour.

gif

Vous recherchez un emploi ? Vous avez envie de travailler tout en étant accompagné sur votre projet professionnel ? IDES est à votre écoute. N’hésitez pas à nous contacter. Pour nous séduire.


Découvrez les services IDES :


Services aux entreprises








Services à la personne






Services aux collectivités et associations





17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout