• Rédacteur IDES

Sous le virus, la plage ! Appel aux communes du littoral



Le virus est mort, vive la plage ! On n’y est pas encore mais ce n’est pas une raison pour baisser les bras. Alors préparons nos espaces balnéaires, nettoyons nos côtes, faisons de nos espaces touristiques, un lieu d’accueil où il fera bon vivre en respirant le grand air. Pour nous comme pour nos visiteurs. Voici un appel à nos élus. Et un index bien tendu au virus.


Une bouffée d’air frais sur le littoral


Oui, c’est un appel aux communes du littoral de Quimperlé Communauté et de Concarneau Cornouaille Agglomération ! Pour un acte de solidarité, pour une bouffé d’air frais, pour avancer, tous ensemble ! Nous, salariés d’IDES, proposons aux maires de Clohars-Carnoët, de Moëlan-sur-Mer, de Riec-sur-Bélon, de Pont-Aven, de Trégunc, de Nevez, de Concarneau, de se mobiliser, de faire appel à nos salariés-demandeurs d’emploi dans le cadre de mises à disposition de personnel pour donner un grand « coup de balais » sur les plages du littoral. Pour offrir du travail, pour une mobilisation de tous, pour montrer que nous avançons, que nous restons définitivement confiants, volontaires et solidaires.


Nos salariés, vos concitoyens


Nous souhaitons employer les habitants demandeurs d’emploi des villes côtières pour embellir leur propre territoire. De les mobiliser pour ramasser les déchets, nettoyer chaque parcelle de notre beau littoral. Comme une conjuration au virus, comme un rejet de la fatalité, comme une preuve que nous restons unis, solidaires. Une occasion également de permettre aux personnes dans la précarité d’œuvrer pour la collectivité, de ne pas rester à se morfondre, de leur montrer que nous avons besoin d’eux, que, tous ensemble, nous préparons des jours meilleurs.


L’essence de l’économie sociale et solidaire


Quand on parle d’économie sociale et solidaire (ESS), on scande « mettre l’humain au centre des préoccupations ». Mais il faut des actes, des actions pour donner un sens, un poids aux mots ! Et si l’Académie Française a jugé bon, en 2020, de se réunir pour réfléchir sur le genre du virus (faut-il dire une covid ou un covid ?), nous, acteurs de l’économie sociale et solidaire, nous réclamons, nous suscitons des actes, des agissements, des décisions, des preuves, aussi modestes soient-elles, que nous pouvons, en effet, « mettre l’humain au centre des préoccupations »...


Alors, Mesdames et messieurs les maires de nos jolies communes, nous nous tournons vers vous.


Découvrez les services IDES :


Services aux entreprises








Services à la personne






Services aux collectivités et associations





Posts récents

Voir tout