• Rédacteur IDES

L'organisation IDES se mettra-t-elle au vélo ?


IDES prépare un projet autour des déplacements doux à travers la création d'un chantier d'insertion nommé Le Silo à Vélos. Tout est en place, ou presque. Les financeurs suivront-ils ? Le suspense va perdurer jusqu'à fin août. Retour sur la génèse d'un projet très prometteur.


Clohars-Carnoët et IDES : une histoire autour du vélo


La Ville de Clohars-Carnoët, en la personne de Monsieur Eric Badoc, élu chargé des mobilités douces et de l'insertion, appelle IDES pour un projet : élaborer un chantier d'insertion permettant la collecte, la réparation et la vente de vélos.

Des rencontres ont lieu, le courant passe bien entre la collectivité et l'association. L'enthousiasme et le dynamisme de Monsieur Badoc sont communicatifs. IDES se lance aux côtés de cette jolie commune du littoral. Le partenariat est en route. Mais plus les réflexions avancent, plus le projet devient ambitieux. Et si ce chantier d'insertion était la première marche d'un projet sur tout le territoire de Quimperlé Communauté ? Bingo !

Première étape : une étude de faisabilité. Pour ce faire, IDES embauche, sur une durée de 6 mois, une personne en charge de cette étude. Le poste est financé par Quimperlé Communauté et l'Etat. C'est Monsieur Maël Michon qui est recruté par IDES pour effectuer ce long travail. Fin juin, l'étude est achevée.

Maël Michon


Les perspectives autour du vélo


L'étude chiffre le coût du chantier d'insertion : effectifs et salaires, organisation, création d'un atelier de réparation, communication, matériel... Concernant l'investissement nécessaire au lancement de l'activité, on trouve :

  • L’atelier cycle : 29 331 euros

  • Camionnette 15m3 : 30 600 euros

  • Remorque vélos : 2 853 euros

  • Site internet : 4 000 euros

  • Informatique : 2 000 euros

  • EPI salariés : 1 169 euros

  • Transpalette peseur : 1 980 euros

  • Logiciel de gestion et de ventes : 14 220 euros

Pour un total de 86 153€


La fin de l'étude s'achève sur les perspectives autour du vélo. Au-delà du chantier d'insertion, de nombreux axes de développement apparaissent :


Une vélo-école

  • Pour les enfants (dans les établissements scolaires, sur les temps d’activités péri-scolaires)

  • Pour les adultes (niveau débutant et “remise en selle”)

Des actions de promotion et de sensibilisation aux mobilités douces

  • Des animations dans les entreprises, collectivités et établissements scolaires

  • Des actions de promotions lors d'évènements ponctuels (fête du vélo, journée

  • de la mobilité, semaine du développement durable...)

  • La promotion des déplacements doux via le site internet du Silo à Vélo

  • (articles, réflexions, informations diverses...)

Des balades en triporteurs à destination des personnes âgées et/ou à mobilité réduite

  • Dans les EHPAD, instituts médico-sociaux...

  • Via des triporteurs spécifiques

La construction de vélos utilitaires

  • Des sessions de construction de vélos-cargos (vélos rallongés) à moindre coût.

La création d'une entreprise d'insertion (E.I.)

La création d’une EI serait aussi une formidable opportunité pour développer de nouvelles activités et proposer une nouvelle offre d’insertion sur le territoire :

  • Une offre de location de vélos électriques et mécaniques avec des antennes sur les différentes communes du territoire. Ce réseau de location permettrait de passer d’une commune à une autre et de louer et déposer un vélo dans chacune de ces antennes.

  • La création de flottes de vélos d’occasion : Récupération de vélos inutilisés ou voués à être détruits, Démontage complet des vélos, Sablage des différents composants, Peinture industrielle pour personnaliser les vélos aux couleurs d’une entreprise, d’un camping...

  • Un service de livraison à vélo : Livraison du dernier kilomètre pour des colis, Livraison de repas, Livraison de commandes aux professionnels (restaurants, entreprises...)

Des perspectives sur Concarneau

Développer une activité impose également de définir un territoire. L'étude a travaillé sur celui de Quimperlé Communauté mais une ouverture sur Concarneau Cornouaille Agglomération ne serait-elle pas judicieuce, que ce soit pour le chantier d'insertion comme pour la vélo école, l'animation auprès des EHPAD ou encore l'entreprise d'insertion ? Des rencontres ont eu lieu. En particulier avec Konk Ar Lab pour mettre en place un atelier de réparation de batteries pour vélos électriques. Et si une annexe s'ouvrait sur le quartier de Kérandon ? Pour faciliter la mobilité de ses habitants mais pour également drainer des amateurs de vélos sur un territoire qu'ils ne fréquentent pas habituellement...

Décidément ce projet ne cesse de s'enrichir. Mais chaque chose en son temps. Et en premier lieu, il s'agit de trouver les finances qui permettront de débuter le chantier d'insertion à Clohars-Carnoët. Le projet sera présenté durant l'été aux autorités officielles...


Il ne reste plus qu'à attendre. Et à croiser les doigts !


Avant de se relever les manches et d'avoir la tête dans le guidon...



Quelques lectures qui pourraient vous intéresser

Projet Pégase, en selle vers l'emploi !






Allez jusqu'au bout de votre projet professionnel !




Découvrez les services IDES :


Services aux entreprises








Services à la personne






Services aux collectivités et associations





57 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout